Omar Sarmini

Né à Alep en 1962, il a grandi dans des milieux religieux et a fréquenté très tôt les rituels du dhikr, conduits par son père, le Shaykh Muhammad Sarmini qui l'a ainsi guidé en lui inculquant l'essentiel du répertoire sacré, avant que le jeune chanteur n'accentue sa formation auprès du Club des Jeunesses Arabes de sa ville. Comme tout chanteur qui se respecte, il est donc passé par le répertoire sacré de l'Islam. Il est à l'heure actuelle une valeur montante de la musique en Syrie.

Ecoutez

 
Photo : Ferrante Ferrenti