Julien Weiss et Husayn Al-Azami à Baghdad
Husayn Al-Azamî et l'Ensemble
Al-Kindi

"La passion des Mille et une Nuits"

Une étrange coloration, proche du radif persan

Style particulier à l'Irak, le mâqam iraki est héritier de la Cour des Califes Abbassides de Bagdad (9éme siècle), dont Haroun Al-Rachid fût le calife universellement connu, personnage central des Mille et Une Nuits. Il résulte d'une tradition arabe complexe où se mêlent les influences sémitiques, turques, persanes, kurdes et même indiennes.

Une coloration particulière entoure de son halo chaque mode, chaque soupir : elle renvoie à la synesthèsie, à la magie et à la foi. L'effet obtenu sur les auditeurs est celui du Tarab, émoi musical qui transporte l'âme et crée l'extase et l'exaltation.
Nommée al-mâqâm al-iraqi (composition modale d'Irak), cette forme est aussi pratiquée pour les fêtes et concerts privés. Séparant peu le profane du sacré, elle se rencontre avec des variantes dans la plupart des musiques religieuses de Mésopotamie.
L'ensemble traditionnel (Tshalghi Baghdadi) comprend un santûr (cithare à cordes frappées) ou un qânûn (cithare à cordes pincées), une jôza (vièle à pic), un tambour sur poterie (tabla) ou des timbales (naqarât) et un tambourin à cymbalettes (duff zinjârî).
Les autres éléments constitutifs de cette musique sont une inflexion généralement tragique de l'interprétation vocale, des timbres de voix avec persistance de la tradition des falsettistes acidulés, des sanglots sévèrement codifiés, des rythmes, des instruments propres, un répertoire poétique en arabe classique, médian ou dialectal, distinct du légendaire héritage arabo-andalou.

C'est en 1976 que J.J. Weiss a rencontré Munir Bashir, ce fut le début d'une grande amitié entre les deux hommes et d'une série d'échanges avec de nombreux musiciens irakiens. J.J Weiss est plusieurs fois invité au Festival de Babylone. Durant ses séjours à Bagdad, il recueille l'enseignement du cithariste Sâlim Husayn et accompagne Husayn al-Azami, l'un des plus éminents représentant de la tradition du "Mâqâm Iraki". Ensemble ils enregistrent en 1994 à Bagdad, dans les salons du célèbre hôtel al-Rashid, un CD "La Passion des Mille et Nuits".

Formation :
Husayn Al-Azami - Chant
Ensemble Al-Kindi
Julien Jalal Eddine Weiss - qânun
Ali Al-Imam - Ud
Rafour Sana - Ney
Mohamed Gomar - Joza
Abdoul Had Jarjis - tabla
Adel Shams El Din -: Riqq